Salva Fauna

Histoires {fr}

Oiseaux du Jura / Rapport séjour Mai 2019

Nous avons commencé ce séjour avec certaines incertitudes, c’est le moins qu’on puisse dire. Sur les secteurs prévus pour notre itinéraire, l’année commençait très mal pour les petites chouettes de montagne que sont la Chevêchette d’Europe et la Chouette de Tengmalm. Notre guide Emilien a passé plusieurs jours entiers à prospecter ses bons coins, dans le but de trouver des cavités occupées ou autres indices de présence. Les résultats de sa prospection étaient malheureusement bien maigres. La population de ces deux espèces mythiques du Jura peut énormément fluctuer d’une année sur l’autre. En plus de cela, la météo annoncée était assez catastrophique, avec de la pluie presque en continu sur les 3 jours.

Malgré cela, nous accueillons nos 6 participants avec confiance et enthousiasme!

Le premier jour nous avons commencé par explorer une jolie forêt où nous avons pu assister à un spectacle exceptionnel : le nourrissage des petits Pics noir par le mâle. Attention, le Pic noir, comme beaucoup dans le Jura, est une espèce très sensible. Nous avons donc pris toutes les précautions pour pouvoir observer ces oiseaux magnifiques sans les déranger. En gardant nos distances, en restant assis par terre sans bouger et sans parler, nous avons eu la chance d’observer leur comportement naturel, avec une scène de nourrissage extraordinaire.

voyage-photo-ornitho-jura-france
pic-noir-jura-france

D’autres belles espèces étaient présentes dans cette forêt, avec notamment le Grimpereau des bois.

grimpereau-des-bois-jura-france

Le séjour à donc commencer de la plus belle des manières, ce qui a comblé nos heureux participants.

séjour-photo-animalière-jura-france

Nous nous sommes ensuite dirigés vers un autre secteur dans l’espoir d’observer les petites chouettes, mais sans succès malheureusement. La journée s’est terminé avec un excellent dîner au restaurant d’où nous avons pu observer un joli chevreuil.

Lever avant l’aube pour ce deuxième jour. L’objectif principal du jour était de pouvoir observer une Chevêchette d’Europe, sachant que nos chances pour voir une Chouette de Tengmalm étaient extrêmement faibles cette année. Lors de cette belle marche dans une forêt préservée absolument magnifique, nous avons pu observer de nombreuses espèces de passereaux : Grive musicienne, Merle à plastron, Accenteur mouchet, Bouvreuil pivoine, Bec-croisé des sapins, etc.

forêt-jura-france
merle-a-plastron-jura-france

Et nous avons vécu une scène magique avec une Chevêchette d’Europe adulte. 10 minutes de pur bonheur. Un vrai cadeau de la nature pour nos participants qui ont tous pu faire des images exceptionnelles.

chevêchette-d-europe-jura-france
chevêchette-d-europe-jura-france

En nous dirigeant vers une autre partie de la même forêt, nous avons eu la chance unique de tomber sur un Grand Tétras. Un coq fou, qui paradait dans un conifère au bord du chemin. Voir un Grand Tétras sauvage dans le Jura est une chance extraordinaire. Les secteurs les plus favorables et les places de chant sont tous protégés et interdit au public. Ce qui est une très bonne chose, car l’espèce est en grande difficulté, très fragile et très sensible. La seule possibilité de pouvoir voir et photographier cet oiseau mythique est donc de tomber sur un coq fou.

grand-tétras-jura-france

Cette matinée exceptionnelle s’est conclut avec un délicieux pique-nique au soleil. Nous nous sommes dirigés vers un autre secteur pour découvrir un type d’habitat complètement différent : la tourbière. De très jolies observations ont ravi nos participants, qui ont même pu faire de la macro grâce à la présence de nombreuses espèces d’oiseaux, dont un très rare Sizerin flammé, et plusieurs espèces de papillons, donc certaines rares et protégées.

papillon-jura-france
papillon-jura-france

Nous nous sommes ensuite dirigés vers notre gite ou tout le monde a pu profiter d’un agréable temps libre avant d’aller dîner au même restaurant.

Pour ce dernier jour, nous avons encore adapté le programme et avons décidé d’explorer à nouveau la même forêt que le jour précédent. Cette fois-ci nous n’avons vraiment pas eu de chance malheureusement. Dans la nature, les jours se suivent mais ne ressemblent pas.

voyage-photo-jura-france

Nous avons terminé le séjour autour d’un dernier pique-nique. Seul la Chouette de Tengmalm nous aura manqué. A part elle, nous avons pu observer tous les oiseaux emblématiques du massif jurassien, pour un total de 60 espèces sur 3 jours. Et ce sans la moindre goutte de pluie :D Ce sont donc des participants comblés que nous avons laissé en milieu d’après-midi.

Jonathan
Guide Salva Fauna